MASTER ERASMUS MUNDUS TPTI. PROJET TUTORE 

Dans le cadre du projet tutoré, le Consortium du Master TPTI nous a assigné la thématique du poisson. Parlé de poisson, c’est en effet se référer à plusieurs espèces dont la diversité ne pourrait pas faciliter la conduite d’un travail qui se veut à mi-parcours entre la recherche et la pratique de la valorisation patrimoniale d’un objet. A cet égard, par soucis de cohérence et de précision, le thème a été recentré sur la morue.

Même recentré autour de la morue, apporter une méthodologie pour la valorisation d’un genre animal n’a pas été chose aisée. Nous sommes ainsi partis de quelques interrogations centrales, pour aboutir à  la construction d’une réflexion qui prend en considération les sensibilités de chacun des membres du groupe, donnant ainsi une approche essentiellement multidisciplinaire  au travail. Ces questionnements sont notamment : Comment s’articulent les rapports entre l’Homme (les sociétés) et la morue à travers le temps ? Quels sont les traits principaux de l’héritage de ces rapports entre l’Homme et la morue ? Comment ces caractéristiques principales des relations Homme-poisson ont-elles été traitées pour servir de patrimoine culturel et technique ? Quel est le niveau de pertinence de l’héritage de la morue, en tant que patrimoine conservé et valorisé ?

Pour répondre à ces quelques interrogations, notre démarche a consisté en une répartition des tâches, en fonction du background de chacun. Ainsi, NICHIFOR Mihaela, titulaire d’une licence en Littérature s’est occupée en priorité de développer la partie mythologie et littérature. Narjess Nani, avec une formation dans le domaine du patrimoine s’est focalisée sur la morue dans l’art culinaire, tandis que les architectes DO HOANG RONG Ly et Jan Michel SANCHEZ HOYOS ont accordé une attention particulière aux ports morutiers et aux techniques de pêche. OUSMANOU Zourmba, dans une approche d’historien a centré sa réflexion sur la construction d’un patrimoine morutier.

Ces réflexions, menées de concert et non de manière séparée, ont pour cadre géographique, les trois pays principaux des Universités dans lesquelles séjournent obligatoirement les étudiants du Master Erasmus Mundus, à savoir la France, l’Italie et le Portugal. La méthodologie utilisée comprend à la fois des consultations en bibliothèque, des séances de travail avec des experts, des participations à des conférences, ainsi que des visites sur des sites et des musées sélectionnés en fonction des disponibilités et de l’accessibilité. Au final, l’expérience de ce travail démontre que la valorisation du patrimoine culturel nécessite une collaboration d’experts de plusieurs domaines.

© 2017 patrimoinemorutier